©2019 by Chercher, Accueillir, Transformer, Harmoniser en Yoga. Proudly created with Wix.com

Questions souvent posées...

????????????????

Quel Yoga pratiquez-vous ?

Le Yoga est une voie millénaire qui offre une multitude de chemins et de possibilités.

Chacun peut véritablement trouver une ou plusieurs pratique(s) qui lui corresponde(nt) et qui le mène(nt) vers ce qu'il cherche.

Ce que nous recherchons dans le Yoga peut être très divers : bien-être corporel, souplesse physique, relaxation, lâcher-prise, reconnexion, mieux-être émotionnel, connaissance de soi, réalisation, joie d'être...

Le Yoga que je propose prend racine dans la tradition indienne (lignée de Madras) tout en s'adressant et en s'adaptant à tous selon l'enseignement de Gérard Blitz. En cela, sa pratique permet d'expérimenter les états décrits dans les Yoga Sutras de Patanjali. C'est donc un Yoga pour la vie et pas seulement pour le tapis.

En cours collectifs, nous créons les conditions pour installer l'état d'Asana. Asana ne se résume pas à prendre une posture et c'est une expérience essentielle et magnifique de cheminer là où cela nous emmène.

Bien sûr, ce court descriptif ne répond pas forcément à la question "Est-ce que ce yoga est fait pour moi ?"... 

C'est pourquoi je vous invite à venir pratiquer !

Est-ce que pratiquer une fois par semaine est suffisant ?

Pratiquer une fois par semaine est déjà un bel accomplissement en soi, surtout si l'on s'y tient régulièrement. C'est déjà un très beau cadeau que l'on s'accorde à soi-même.
Bien entendu, plus régulière  et plus fréquente sera la pratique et plus importants seront ses effets.
La proposition du Yoga va plus loin qu'une pratique hebdomadaire et a vocation à être intégrée dans la vie de tous les jours.
Je souhaite ardemment, au travers des cours hebdomadaires, des ateliers d'approfondissement et des week-ends (mini-retraites) vous donner les moyens d'aller vers une pratique personnelle régulière et quotidienne (qui sait ? :))

J'aimerais bien me mettre au yoga, mais j'appréhende... / j'ai eu une mauvaise expérience...

Si quelque chose vous appelle au yoga, il est dommage de ne pas vous lancer à cause d'une appréhension ou à cause du souvenir d'une expérience passée.

Avec l'expansion de la "vitrine yoga" dans les médias, les images acrobatiques, surtoniques et ésotériques, il est fréquent que l'on ait peur que le yoga soit trop difficile ou que l'on ait peur de se faire mal.

A l'inverse, le yoga étant une boîte à outils fantastique pour la méditation et de manière ultime l'apaisement du mental, on peut craindre que cette pratique soit trop "molle" si on se sent un tempérament tonique...

Et puis, il peut y avoir la crainte de ne pas tomber sur une groupe ou un enseignant avec qui "ça passe".

Toutes ces appréhensions sont compréhensibles.

...

Mais n'en restez pas là si quelque chose vous dit de vous y mettre !

Détricotons ces appréhensions une par une.

Appréhension n°3 : "le feeling"

C'est important de se sentir suffisamment bien et tranquille avec le groupe et la personne qui mène la séance. Si votre ressenti vous indique que l'ambiance est négative, quittez la. Sinon, prenez votre place tranquillement. Rappelez-vous qu'à certains moments le groupe s'efface, puisque que l'on porte son attention sur soi. Ressentez que même si le cheminement de chacun est personnel dans une séance, le groupe est porteur.  Et puis, progressivement, vous constaterez que votre satisfaction au yoga devient indépendante du groupe, même si elle se nourrit régulièrement de ces séances partagées.

Appréhension n°2 : "trop mou pour moi"

Il existe de nombreux types de yoga et nul doute que vous trouverez celui qui correspond à votre envie. D'après les Yoga Sutras, le yoga est l'apaisement du mental, la cessation des perturbations du mental.

Pas toujours facile d'amener le mental à cela, et une solution est de passer par le corps. En laissant le corps vivre le mouvement consciemment, puis en l'amenant dans une certaine qualité d'immobilité, nous avançons en yoga. A vous de trouver le type de yoga avec l'intensité de pratique qui vous convient. Mais attention à ne pas confondre yoga et gymnastique, sport, culture physique, fitness ou acrobatie... Le Yoga vise l'apaisement du mental... :)

Appréhension n°1 : " trop dur !"

Une solution pour remédier à cette appréhension est de pratiquer à partir de soi. En restant attentif(ve) à vos sensations et ressentis, en vous laissant guider par votre respiration, vous permettez à votre corps de faire un mouvement qui est bon pour lui ou de s'installer dans la posture qui est bonne pour lui. Habituellement l'enseignant proposera des moyens d'adapter le mouvement ou la posture. Saisissez-vous de ces moyens pour adapter votre pratique à votre corps "du jour". Si vous avez une difficulté ou en empêchement particulier, parlez-en à votre enseignant (le mieux étant avant le cours :)).

Respectez votre corps et cherchez l'effort juste. Ni trop intense, ni trop peu.

A aucun moment, ni vous, ni l'enseignant ne devez faire passer le mouvement ou la posture en force.

Le corps trouve lui-même le chemin vers la posture en se laissant guider par la respiration.

J'ai déjà essayé plusieurs cours de yoga différents... Pourquoi ça ne marche pas ?

Si après avoir testé plusieurs cours sans avoir trouvé ce qui vous convient, l'envie de pratiquer le yoga continue de vous titiller, c'est le signe qu'il faut continuer à chercher et trouver un bon moyen :

- moyen n°1 : s'immerger dans un stage de yoga (au delà d'une journée). Faire une coupure et se plonger dans une pratique, permet de lâcher un peu du quotidien et des habitudes dans lesquelles nous sommes pris, et permet de "goûter" la pratique avec plus de présence. Habituellement, des explications, approfondissements, enseignements sont donnés pendant les stages et ceux-ci permettent d'éclairer la pratique. Un stage (s'il est ouvert à tous) est donc une bonne voire excellente façon de débuter en yoga et n'est pas réservé aux "pratiquants avancés"... :)


- moyen n°2 : aller au delà du cours d'essai gratuit pour savoir si le type de yoga que l'on pratique nous convient. En effet, c'est dans la durée que l'on commence à ressentir les effets de la pratique en plus des sensations directes pendant et après un cours. Si le ressenti du 1er cours n'est pas négatif, persévérez donc pour voir...


- moyen n°3 : conjuguer ardeur dans la pratique et lâcher-prise sur les effets. Quand ce délicat équilibre est trouvé ou approché, c'est souvent là que les premiers cadeaux du Yoga commencent à se révéler.


- moyen n°4 : ne jamais perdre son discernement. En pratiquant à partir de nous, nous sommes responsables de notre pratique et nous sommes capables de voir quand nous allons trop loin ou quand nous nous faisons emmener trop loin. Ecouter son corps et ses sensations est primordial. Une séance de yoga ne doit pas briser le corps, mais au contraire, nous permettre de l'habiter mieux.

Je n'arrive pas à suivre la respiration guidée, c'est normal ? Qu'est-ce que je dois faire ?

Pendant les séances de yoga que je propose, les enchaînements et prises de posture sont guidés au début avec une respiration moyenne. C'est la phase de découverte et de mémorisation du mouvement. Il est tout à fait possible que votre respiration naturelle ne suive pas cette respiration guidée.
Si elle est inconfortable pour vous parce que trop longue, respirez librement en faisant le mouvement, ou ajoutez un mouvement respiratoire.
Quand nous arrivons dans la phase suivante, au moment de réaliser le mouvement mémorisé pour vous, sans guidage, suivez votre respiration, naturelle, libre (et pas celle du voisin)... Laissez votre respiration "faire" le mouvement , sans essayer de réguler ou ralentir quoi que ce soit.
Le corps et le mental suivent la respiration et non l'inverse.

Pourquoi ne corrigez-vous pas quand on se trompe dans le mouvement ?

Point essentiel n°1 : La pratique que je propose s'inscrit dans une lignée pour laquelle il est essentiel que la pratique parte de soi, vienne de soi, dans laquelle, chacun est responsable de sa pratique.

Point essentiel n°2 :

C'est le pratiquant de yoga lui-même qui sent réellement ce qui se passe à l'intérieur, et la forme extérieure est très faiblement représentative du vécu interne de chacun.

C'est pourquoi je corrige peu, seulement si le mouvement ou la posture risque de blesser, ou si le pratiquant risque de passer à côté de ses effets.

C'est pourquoi également, je guide à partir de repères sur les ressentis physiques et sensations plus qu'à partir de la forme.

C'est pourquoi, enfin, je propose des moyens d'adapter mouvements et postures pour que le yoga nous prenne réellement là où on en est aujourd'hui, avec notre corps et notre état du jour, nos possibilités et  nos limitations du moment. C'est ensuite à chaque pratiquant de se saisir de ces moyens d'adaptation.

Quel matériel dois-je amener ?

Pour les cours au centre SEVA de Muret, la salle est équipée et vous trouverez tapis, couvertures, coussins, bolsters, briques... Mais vous pouvez bien entendu, amener votre propre tapis si vous le souhaitez.
Pour les cours à Nailloux, la salle n'est pas équipée et il faut amener son tapis. Il est conseillé également d'amener son support d'assise !

Une question à poser ?

Envoyez-la ici !